Premier bilan positif pour le Centre de la prostate

Premier bilan positif pour le Centre de la prostate

Quelques mois après l’obtention de la certification par la Deutsche Krebsgesellschaft (DKG), le Centre de la prostate Fribourg (CPF) peut tirer un bilan positif de son activité : près de 180 patients pris en charge en 2017, une forte participation aux recherches cliniques et une consolidation de la collaboration entre les partenaires, l’Hôpital Daler et l’hôpital fribourgeois (HFR). Alors que le premier semestre 2018 a été marqué par un premier audit de surveillance réussi, le CPF garde pour objectif de conforter son positionnement parmi les principaux centres oncologiques nationaux.

Près de 180 nouveaux cancers diagnostiqués

L’an passé, 178 nouveaux cas de cancer de la prostate ont été diagnostiqués et discutés lors du colloque multidisciplinaire réunissant les différents spécialistes du CPF, contribuant à offrir le meilleur traitement possible aux patients. La recherche restant fondamentale pour lutter contre ce cancer – qui touche un homme sur huit et reste le plus fréquent chez l’homme – le CPF participe activement à plusieurs recherches cliniques internationales. Il y a inclus 51 nouveaux patients en 2017, dans l’espoir de voir se développer des médicaments innovants et de nouvelles techniques de soins.

Le patient au cœur du traitement

Tout l’intérêt et la plus-value de la prise en charge d’un patient par le CPF résident dans ses deux particularités : un colloque interdisciplinaire pour proposer le traitement adéquat et un suivi de consultation oncologique. Positifs et donc très motivants pour l’équipe du Centre, les résultats 2017 des enquêtes réalisées annuellement auprès des patients démontrent la satisfaction de plus de neuf patients sur dix. En outre, deux conférences publiques ont été organisées en janvier dernier pour informer la population sur le dépistage, le traitement et la prise en charge complète du cancer de la prostate. La forte fréquentation de ces conférences démontre que celles-ci répondent à une demande concrète ; de nouvelles rencontres avec le public seront à nouveau proposées en 2019, dans les deux régions linguistiques du canton. À noter, également, que le CPF a passé avec succès son premier audit annuel de surveillance en avril dernier.

Ensemble pour mieux lutter

La coopération est l’un des piliers du CPF : des ponts ont été construits entre les spécialistes dans le cadre du colloque interdisciplinaire, entre les institutions que sont l’HFR et l’Hôpital Daler, ainsi qu’avec les différentes associations qui s’engagent au quotidien pour les patients atteints de ce type de cancer, comme la Ligue fribourgeoise contre le cancer et le Réseau fribourgeois de santé mentale. Pour l’horizon 2018-2020, le CPF a pour objectifs d’accroître sa notoriété et de consolider la collaboration avec tous les partenaires, internes ou externes. Ceci, afin de renforcer les synergies à tous les niveaux – de la prévention à la fin du traitement.

2018-07-06T11:33:25+00:00 6 Juil 2018|