Soins de qualité dans le canton : acquisition d’un nouveau lithotripteur

Soins de qualité dans le canton : acquisition d’un nouveau lithotripteur

L’Hôpital Daler renforce son parc technologique avec le remplacement de son lithotripteur extracorporel, ainsi que l’acquisition d’un 2ème lithotripteur laser. Il participe ainsi à l’accroissement de l’attractivité cantonale et suit son plan de mesures visant à agir sur le nombre d’hospitalisations extracantonales.

Outre la valorisation technologique, ces acquisitions réjouissent les professionnels de la santé qui pourront continuer à proposer, sur place, différents traitements des problèmes de calculs rénaux.

La proximité et le confort en priorité

Les calculs rénaux sont le résultat de la cristallisation de sels minéraux et d’acides présents en trop forte concentration dans l’urine. Une alimentation équilibrée et une bonne hydratation sont conseillées mais malgré les recommandations, les calculs rénaux restent très fréquents et touchent deux fois plus les hommes que les femmes.

Un lithotripteur extracorporel est un appareil qui permet de les pulvériser en agissant de façon externe, c’est-à-dire sans intervention chirurgicale ; celui qui vient d’être acheté est l’un des outils les plus performants actuellement et permet de garantir le meilleur confort possible. Par cette acquisition, la direction de l’Hôpital Daler tient à proposer au patient un traitement à la pointe de la technologie, proche de chez lui.

Pour les patients ne pouvant bénéficier de cette technologie, une intervention intracorporelle peut être nécessaire, ce qui explique l’acquisition d’un 2ème lithotripteur laser. A noter que l’Hôpital Daler dispose encore d’un lithotripteur à ondes de chocs et ultrasons qui permet de compléter la palette des traitements disponibles.

L’attractivité cantonale en jeu

Depuis plus de 100 ans, les Fribourgeoises et Fribourgeois peuvent compter sur l’Hôpital Daler, qui s’inscrit dans la politique sanitaire cantonale comme un partenaire crédible et proactif.

Collaborant aussi depuis de nombreuses années avec l’HFR dans le domaine de l’urologie, notamment dans le cadre du Centre de la prostate Fribourg, l’Hôpital Daler contribue ainsi par ces acquisitions à compléter l’offre sanitaire au niveau régional.

Alors que le taux d’hospitalisations hors canton s’élevait à 26.7% en 2016 contre 17.3% en moyenne nationale, la direction de l’hôpital s’est concentrée sur cette problématique et a défini un plan de mesures visant à accroître l’attractivité de l’offre intra-cantonale. Dans cette optique, les critères de complémentarité de l’offre sanitaire et du confort de prise en charge des patients ont été jugés prédominants, par rapport au critère de rentabilité du lithotripteur extracorporel.

Une fondation en bonne santé

Au début des années 2000, l’Hôpital Daler avait déjà affirmé sa volonté de servir l’intérêt public en faisant l’acquisition nécessaire d’un lithotripteur extracorporel pour le canton : volonté confirmée à travers ce nouvel achat.

Fidèle à son statut de fondation privée reconnue d’utilité publique, elle continue ainsi d’utiliser les résultats financiers positifs pour des investissements futurs, dans l’optique d’améliorer continuellement la qualité des infrastructures et de la prise en charge des patients.

Après 12 exercices de résultat financier positif, grâce à la qualité de la gestion opérationnelle et de la gouvernance du Conseil de fondation, l’institution a pu envisager l’acquisition d’un tel instrument avec sérénité

2018-06-18T12:17:37+00:00 18 Juin 2018|